Devis

Lorsque vous préparez votre séjour linguistique, comment comparer les devis reçus ? Derrière des intitulés souvent très proches, des réalités très différentes…

  • Est-ce que le prix est garanti ?

Il est courant de recevoir des devis non contractuels, affichant un tarif très attractif et inférieur à celui des concurrents. Cela peut s’expliquer tout d’abord par le fait que l’on utilise un taux de change (ridiculement) bas, pour afficher un prix d’appel. Il faut alors vérifier dans les conditions générales de vente si le prix est garanti est définitif. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que la facture finale, communiquée quelques semaines avant le départ, sera réévaluée en fonction du taux de change en vigueur à ce moment là, et qu’un supplément sera à régler.

  • Le devis est-il précis ?

« Stage d’anglais intensif avec 32 cours par semaine » : attention car 32 cours ne veut pas dire 32 heures de cours. Combien de temps durent ces cours ? Selon les écoles, un cours peut durer de 40 à 60 minutes. Il faut donc calculer la durée effective des cours par semaine. Attention également à vérifier ce que l’on entend par cours : parle t-on de 32 cours de face-à-face pédagogique ou bien y a t-il des ateliers, conférences, TD et du laboratoire multimédia ? Ces derniers ne sont pas donc pas des cours et doivent être retirés du total hebdomadaire lorsque vous faites les comparaisons.

Pour votre séjour linguistique, exigez un devis précis, détaillé et un prix garanti.

Un devis doit indiquer le nombre maximum de participants pendant les cours et non le nombre moyen de participants qui n’est pas contractuel.

De même, lorsqu’une ligne indique « hébergement chez l’habitant », vous ne savez pas combien de participants sont logés dans la même chambre et vous ne savez pas si les repas sont inclus.

  • Le devis est-il détaillé ?

Le devis que vous avez reçu distingue t-il clairement les frais pédagogiques et les frais d’hébergement ? C’est une précision à savoir car vous voulez vérifier, a priori, si l’essentiel de votre investissement est affecté aux cours et non au logement. Lorsque vous choisissez des options spécifiques comme la résidence, plutôt que chez l’habitant et la salle de bain privative, plutôt que la salle de bain partagée, le pourcentage du logement dans le montant total peut dépasser la moitié du prix total.

  • Le prix est t-il « tout compris » ?

Tout ce qui n’est pas indiqué sur le devis n’est pas inclus. Vérifiez bien par exemple si le matériel pédagogique n’est pas à acheter sur place à l’école. Vérifiez également que les frais d’examen sont inclus si vous suivez un cours de préparation à un test ou à un examen d’anglais : un séjour linguistique de préparation au TOEIC n’implique pas nécessairement le passage du test à la fin. Il peut être proposé, mais en supplément.

Pôle Emploi

Des formations en anglais à l’étranger peuvent être financées par Pôle Emploi, sous conditions.

Les formations éligibles à ces financements doivent être référencées sur KAIROS, un catalogue de formations qui liste les différents cours, leurs contenus et leurs objectifs. Le détail des financements est décidé par Pôle Emploi et une rencontre ou un entretien avec votre conseiller permet d’avoir une idée précise des dispositifs envisageables et des montants. Attention, les financements proposés par Pôle Emploi ne concernent que les frais pédagogiques : les frais annexes (hébergement, transports, repas), restent à votre charge. Par ailleurs, plusieurs organismes exigeront une avance intégrale des frais de formation puisque Pôle Emploi ne les règlera qu’à votre retour. Ils doivent bien entendu s’engager à vous rembourser aussitôt.

Depuis juin 2019, les formations Pôle Emploi sont évaluées par les participants via la plateforme Anotéa. Celle-ci permet aux stagiaires de laisser des avis et de « noter » les formations auxquelles ils ont participé. Ces témoignages sont importants car ils permettent de responsabiliser les organismes de formation, de leur imposer une montée en gamme au niveau de la qualité, mais aussi parce qu’ils constituent de précieuses aides pour accompagner d’autres demandeurs d’emploi dans leurs choix. Plusieurs critères sont ainsi évalués : l’accompagnement, le professionnalisme des intervenants, la pertinence des supports utilisés… La vidéo ci-dessous présente comme utiliser cette nouvelle fonctionnalité :

Faire des études en Angleterre

Chaque année, de nombreux jeunes se documentent pour aller faire des études en Angleterre après le bac ou après un premier cycle universitaire.

Faire des études en Angleterre après le bac ou après un cycle universitaire

Parce que les opportunités sont démultipliées lorsqu’on part faire des études en Angleterre et que l’on obtient un diplôme outre-Manche, on observe une augmentation constante des candidatures. Mais partir faire ses études en Angleterre n’est pas simple et un réel travail de préparation s’impose. Des écoles de langue l’ont bien compris et proposent des séjours linguistiques adaptés, souvent nommés Foundation. Ces séjours linguistiques ont un certain coût : d’abord en raison de la durée requise (3 à 9 mois) et ensuite en raison du contenu assez dense proposé par les écoles.

D’abord, il convient de souligner que ces séjours linguistiques permettant de se préparer à entrer dans une université britannique et à faire ses études en Angleterre peuvent prendre des formes différentes : dans le contenu, la durée et les garanties offertes à la sortie. A noter en effet que certaines de ces écoles vont proposer et garantir un placement dans une université anglaise, sous condition d’objectifs à atteindre.

Les cours s’orientent autour de différents axes :

  • un renforcement linguistique pour booster son anglais, notamment en contexte académique, dans l’optique d’un bon score à l’IELTS. Ce test sera exigé de toutes les universités britanniques qui fixeront un score minimum pour déposer un dossier de candidature.
  • un travail d’acquisition des méthodes de travail universitaire : recherche documentaire, exposé, essais, évaluations, travail en groupe…
  • une initiation au champ disciplinaire envisagé par la suite. On ne parle plus ici de cours d’anglais mais de cours de sciences sociales, droit, sciences, économie… en anglais.

Prix

Comment expliquer, lorsqu’on compare des devis auprès d’organismes concurrents, que le prix d’un séjour linguistique qui semble être le même soit si différents ?

  • Prix et contenu

La première raison est purement qualitative et renvoie au contenu : un séjour linguistique à Oxford peut comporter de 15 à 30h de cours par semaine, dans des classes allant de « 6 max » à « 17 en moyenne » selon les organismes. Les qualifications des enseignants, l’emplacement de l’école, sa capacité à proposer des activités en dehors des heures de cours… tout cela aura naturellement un impact sur le prix du séjour linguistique.

  • Prix d’appel ou prix garanti ?

Lorsque le séjour linguistique se déroule dans un pays où la monnaie nationale n’est pas l’euro, les organismes appliquent un taux de change pour le convertir. Une pratique courante consiste à utiliser sur les devis un taux de change particulièrement favorable qui, pas de chance, sera réévalué un mois avant le départ et donnera lieu à facturation d’un supplément. Cette disposition est parfaitement légale et elle figure sur de nombreuses conditions générales de vente. Seul un devis précisant que le prix est fixe et garanti peut vous éviter cette mauvaise surprise.

  • Prix détaillé

Il est important, lorsqu’on parle d’un séjour linguistique pour étudiant ou adulte, de connaître la ventilation du prix entre les frais pédagogiques et les frais d’hébergement : un prix « global » peut être trompeur car il ne permet pas de vérifier que l’essentiel de son investissement porte bien sur les cours.

  • Prix « tout compris »

Enfin, vérifiez bien ce qui est compris et ce qui ne l’est pas. Par exemple, à moins que le contraire ne soit clairement indiqué sur un document contractuel, un stage de préparation à un examen n’implique pas automatiquement le passage de cet examen. Il arrive également que certains frais sont à régler sur place : c’est souvent le cas du matériel pédagogique que l’on demande aux participants d’acheter le premier jour à l’école. De nombreuses autres prestations peuvent être de simples options à cocher, à rajouter si vous les voulez : les assurances, les accueils/transferts, les excursions… Demandez donc toujours le détail des prestations incluses dans le prix d’un séjour linguistique.

Classe Prépa

Il existe aujourd’hui plusieurs types de séjours linguistiques dédiés aux étudiants souhaitant entrer en classe prépa ou préparer des concours.

Parce que l’entrée en classe prépa et la préparation d’un concours nécessitent un solide niveau d’expertise linguistique, il existe en réalité bien peu d’écoles ou de programmes capables de répondre à la demande spécifique de ces étudiants.

Un séjour linguistique pour les classes prépa doit avoir deux objectifs complémentaires :

  • un perfectionnement linguistique dans toutes les compétences qui passe notamment par un enrichissement du lexique (afin de s’exprimer avec nuance et précision) et par une meilleure maîtrise des structures de langue (pour s’exprimer de manière structurée),
  • une préparation méthodologique aux épreuves des concours : QCM, essai, note de synthèse, compte-rendu d’article…

Il existe des séjours linguistiques pour classes prépa entre français : ce sont des stages d’anglais organisés par des enseignants français, qui réunissent des participants français uniquement. Il existe aussi des écoles de langue internationale en capacité de proposer une telle préparation. il faut être très clair, elles sont peu nombreuses car cela implique un niveau d’expertise des enseignants particulièrement élevé et une réelle personnalisation des enseignements : un stage d’anglais général « classique » n’a aucune chance de réponse à cette exigence.

Un séjour linguistique classe prépa comprend ainsi en général deux volets :

  • des cours en groupe (idéalement des groupes de 12 participants maximum) qui sont dispensés dans des classes internationales avec des participants de niveau homogène, l’objectif est ici de travailler sur le perfectionnement linguistique, dans le cadre de cours qui sont assurés par des professeurs natifs et diplômés, qui mettent en oeuvre des méthodes pédagogiques innovantes et participatives,
Bien choisir son séjour linguistique pour classe prépa

  • des cours particuliers : ils sont assurés par des enseignants spécialisés dans l’entraînement aux tests et examens d’anglais. L’agence que vous sélectionnez doit être en mesure de présenter les épreuves à préparer, de rassembler des sujets d’annales, et de transmettre une analyse de besoins linguistiques détaillées à l »école qui pourra alors choisir l’enseignant/e le/la plus compétent/e.

En famille

Le séjour linguistique en famille peut recouvrir différentes formes et donc désigner différentes réalités : cela dépend souvent de l’âge du participant et de l’intitulé exact du programme.

  • Chez le professeur

Le séjour chez le professeur est une forme très spécifique de séjour linguistique en famille. Ici, un adulte est sélectionné pour dispenser un programme de cours particuliers personnalisés pour répondre aux besoins d’un étudiant. Il est rémunéré pour héberger (souvent en pension complète), pour enseigner et, dans certains cas, pour accompagner l’étudiant dans des visites culturelles ou des activités.

  • Immersion en famille

Il existe aussi le séjour linguistique en famille : on parle alors en général d’une immersion sans cours. Ces programmes ont pour avantage d’être à des tarifs inférieurs. Attention cependant, une immersion sans cours ne permet pas de progresser de manière significative en anglais. Il faut à l’inverse avoir un bon niveau pour être en capacité de participer aux conversations puisque le rôle des adultes ici n’est pas d’enseigner. Ce type de séjour linguistique en famille s’adresse aux jeunes qui ne sont pas trop timides et qui sauront faire l’effort d’aller vers les autres. Certains organismes proposent d’ajouter des activités ou des cours, assurés par un professeur extérieur, ce qui permet de remplir un emploi du temps sinon assez vierge.

  • Simple hébergement chez l’habitant

Il existe aussi des centres pour jeunes ou des écoles pour étudiants qui proposent un programme de cours et, le temps du séjour linguistique, un hébergement en famille d’accueil. On parle alors ici simplement d’une prestation d’hébergement qui n’entre pas dans le volet linguistique : les hôtes sont rémunérés pour mettre à votre disposition une chambre (individuelle ou double), un accès à la salle de bain (partagée ou privative) et, selon le cas, des repas (petit-déjeuner uniquement, ou demi-pension et parfois pension complète le weekend). Dans les faits, bien entendu, il y a des échanges pendant ces repas.

USA : avec ou sans visa ?

Lorsqu’on prévoit de partir en séjour linguistique aux USA, il convient de vérifier si un visa est nécessaire.

Le visa est obligatoire dans deux cas de figure lorsque vous partez en séjour linguistique aux USA :

  • si vous restez 89 jours au moins
  • si vous suivez 18h de cours par semaine, même si le séjour ne dure qu’une semaine

Pour contourner l’obligation du visa, de nombreuses écoles de langue font une distinction entre heures de cours et ateliers, ce qui permet parfois de suivre un volume horaire assez élevé sans passer par le visa. Un étudiant qui souhaite suivre un stage d’anglais intensif pendant son séjour linguistique aux USA ne pourra pas échapper au visa. Celui-ci nécessite un travail de préparation en amont : règlement intégral de l’organisme, envoi des documents officiels puis rendez-vous à l’Ambassade américaine de Paris pour l’étude du dossier. Prévoyez donc plusieurs semaines avant la date de départ.

Séjour linguistique aux USA : ESTA ou VISA ?

Si vous envisagez un séjour linguistique aux USA de moins de 89 jours ou sans cours intensifs, vous avez simplement besoin de demander un ESTA : une autorisation de voyage électronique qui s’effectue en ligne. Les compagnies aériennes vérifieront que vous soyez en règle sur ce point lors de votre enregistrement au moment du départ.

Petit rappel important : il est strictement interdit de travailler pendant votre séjour linguistique aux USA, que vous soyez titulaire d’un ESTA ou d’un visa étudiant.

Autorisation de Voyage Électronique (AVE)

Les participants qui effectuent un séjour linguistique au Canada doivent remplir une autorisation de voyage électronique (AVE).

L’AVE (ETA en anglais ou Electronic Travel Authorization) est une procédure qui se fait en ligne, avant votre départ en séjour linguistique au Canada. C’est l’équivalent canadien de l’ESTA américain. Le coût est de 7 CAD (cad un peu moins de 5 euros). Attention, il n’existe qu’un seul site officiel pour demander son autorisation de voyage électronique (AVE), c’est celui du gouvernement canadien. D’autres sites commerciaux proposent des tarifs bien supérieurs.

La vidéo ci-dessous présente la démarche à suivre pour demander votre autorisation de voyage électronique (AVE) avant votre séjour linguistique au Canada :

Même si les délais d’obtention sont rapides, il est préférable de ne pas attendre la veille du départ pour s’en occuper.